Conseils aux écrivains et futurs écrivains

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Quel écrivain ne rêvé pas d’être publié, de voir son livre sur différents sites et dans les rayons libraires ? Toute personne ayant une passion réelle pour l’écriture veut mener à bien son projet, et c’est vraiment le but ultime de tout écrivain en herbe talentueux.

Du manuscrit ou tapuscrit, jusqu’ à l’ouvrage fini, le chemin est quelquefois long et il faut s’armer de patience, de détermination et de courage.

Le fait d’être talentueux et original ne vous garantit pas l’acceptation automatique chez l’éditeur, mais cela aide, bien entendu.

Chaque éditeur a une ligne éditoriale différente et des critères d’acceptations différents.

Avant de proposer votre tapuscrit, vérifiez l’orthographe, essayez de corriger les erreurs de syntaxe et surtout veillez a une bonne mise en forme, évitez les polices trop fantaisistes. Ensuite, assurez-vous que votre livre entre dans la ligne éditoriale de l’éditeur : il ne sert à rien de proposer votre roman d’amour a un éditeur de contes pour enfants…

Il faut également vous attendre à des rejets de la part de certains éditeurs, à savoir aussi qu’un rejet ne met pas nécessairement la qualité de votre ouvrage en question. Un éditeur ne raisonne pas selon les mêmes critères que l’écrivain : lorsqu’ il choisit un livre, c’est non seulement qu’il entre dans la ligne éditoriale choisie, mais c’est aussi parce que que ce projet que vous présentez arrive au moment opportun pour lui et qu’il pense pouvoir le vendre et en tirer un bon profit.

Royalties

Le pourcentage normal de royalties se situe entre 8 et 12%.

Choisissez un éditeur « compte d’éditeur »

Un éditeur «  compte d’éditeur » est un éditeur qui prend en charge les frais de publication et vous offre un pourcentage de « royalties » a la clôture des ventes, chaque 6 mois environ…

Un éditeur qui vous demande de payer, ou d’acheter votre propre livre est tout bonnement un arnaqueur…ne signez aucun contrat de ce type, sinon vous vous en mordrez les doigts…ces éditeurs sont des imprimeurs, ce qui signifient qu’une fois votre ouvrage publie, ils ne feront rien ou quasiment rien pour sa promotion.

Ce sont des REQUINS a la recherche de profit : à bon entendeur, salut !

Si vous êtes l’auteur d’un premier livre, commencez par une petite ou moyenne maison d’éditions : vous aurez plus de chances d’y être accepté.

Promotion

Enfin, votre ouvrage étant publié, ne comptez pas que sur votre éditeur : il s’agit de votre création, à vous de la défendre et de la mettre en valeur.

Mon agence de presse Relations Presse Isabelle Esling se propose aussi de vous aider en publiant votre communiqué de presse-gratuitement. Contactez moi !

Isabelle Esling©2013

Plus d infos sur moi :

Isabelle Esling Auteur

Isabelle Esling Weebly (en langue anglaise)

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »