Metro parisien du matin

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

D’aucuns diront qu’il est nauséabond et désagréable à prendre lorsqu’ il est bondé et que les gens s’y serrent comment des sardines-personnellement, j’ai toujours été fan du métro parisien. J’aime l’ambiance qui s’en dégage tôt le matin, lorsque la foule se presse pour se rendre au travail. J’aime observer les gens si différents qui pressent le pas, prêter l’oreille aux annonces et aux jingles de la Ratp. J’aime quand retentit le bruit de fermeture des portes et que le métro se met en route. Quelquefois, la routine est interrompue par un joueur d’accordéon ou un mendiant en détresse, des éléments qui font partie du quotidien parisien. Lors des correspondances, il y a toujours quelques marchands de fruits et légumes ou d’objets divers aux intersections. Il y a aussi ces musiciens, à qui l’on jette une petite pièce ou non, et qui jouent pour tout le monde, lorsque nous sommes en transit vers une autre ligne de métro. Dans leur course effrénée vers la station finale, certains n’y prêtent pas attention. J’aime les sorties de métro, vers 7 h 30 du matin. J’aime, dans la fraicheur matinale, observer Paris qui s’éveille. Mes narines hument toujours le bon café frais et les délicieuses odeurs de croissants et de pains au chocolat. Au sortir de la bouche de métro, Paris se dévoile, dans sa beauté infinie…une nouvelle journée commence à Paname. Vous aimez, vous aussi Paris et son métro ? Venez découvrir mon roman, Sous le Ciel de Paris, dans lequel des personnages hauts en couleur vous dévoileront leur vision de Paname. Copyright© by Isabelle Esling

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »